14/12/2019
 
 

Quiet Night of Quiet Stars

cartographie d'avancement
Chers lecteurs,

En ce vingt deuxième jour de traversée, notre équipage est à la mi-parcours. Après un début euphorique, un premier rappel à la réalité avec la première casse matérielle au bout de deux jours, un détour vers le Sud puis une semaine de shaker puis une autre de surf qui auront eu raison de deux pilotes automatiques supplémentaires, la météo est au calme et l’heure est aux réparations. Nos aventuriers essaient de maintenir un peu de vitesse malgré le rameur en moins, et se concentrent sur les réparations lorsqu’ils ne rament pas. Evidemment, les miles engrangés s’égrènent plus lentement malgré les efforts intenses et l’équipage espère pouvoir très vite récupérer de l’air, des vagues, et un poste de rame de plus.

A la mi-parcours, l’heure est à l’introspection pour nos rameurs, aux réflexions long terme et à l'élaboration de plans pour le retour sur la terre ferme. Difficile après 22 jours en mer et tellement de sensations et expériences uniques, de se figurer qu’il reste encore la moitié du chemin à parcourir.

Hier, en dernier souvenir du gros temps, l’équipage a eu droit à une vague de travers qui a percuté le bateau et a fait croire à un retournement. Par chance le bateau n’est pas allé au-delà de la tranche et rien ne semble avoir été perdu à la mer, mais ce petit événement est là pour rappeler le besoin de toujours demeurer attentif sur l’océan. Nos rameurs sont maintenant véritablement au milieu de nulle part. Ils ne sont pas pour autant tout à fait seuls. Ils ont eu droit à la visite de courtoisie d’un groupe de 6 globicéphales, toujours aussi curieux.

Sur des considérations plus pratiques, le problème des pilotes semble venir d’un défaut d’étanchéité au niveau des pas de vis du bras du pilote. L’équipage cherche la meilleure solution disponible pour s’assurer de prévenir le défaut sur le dernier pilote et tente des réparations sur les trois autres.
Le moral reste bon, la pression devrait remonter rapidement dans les jours qui viennent, et l’équipage espère pouvoir disposer d’un bateau avec pilote d’ici demain.  
 
Twenty two days at sea, and the half point point is reached ! It’s all downhill from there on. Rame Océan is enjoying a bit of a temporary lull and is trying its best to both repair the automatic pilots and manage to prevent the fourth one to go the same way as its predecessors. The problem seems do be due to bad isolation on the moving arm of the pilot. They are doing their best to get back on top of it before the conditions become a bit stronger as of tomorrow. Meanwhile, they have had the visit of a pod of pilot whales and are doing their best to keep a bit of power on the oars. The time is more to introspection than elation, but the mood is good and our team is ready to get closer and closer to the island of Guadeloupe.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Capture 2311 2135
 

Un petit message pour l'équipage

N'hésite pas à poser tes questions et encourager nos aventuriers
Lionel a dit il y a 13 jours
Bravo! patrick t es vraiment le boss de la rame ocean. Je suis tres heureux pour toi et ton equipage évidement .ne rien lacher pour voir l autre rive quoi qu il arrive et faire confiance en sa capacite. Belle leçon de vie ,inspirante j espere qu on se verra pour écouter ton récit. Savoure ton exploit ,vraiment encore bravo
Votre nom
*
Votre adresse mail
ne sera ni affichée sur le site ni transmise à quiconque
Votre site web
Votre commentaire
*
* Champ obligatoire
envoyer
 
 

À propos

Association Rame Océan à Nanterre : préparez votre future traversée, réalisez un stage de navigation ou rejoignez notre équipage.
Association loi 1901 • © Rame Océan ou Agence Web Quomodo 2020